La militante des droits des femmes Stella Nyanzi libérée sous caution

Stella Nyanzi, militante et universitaire ougandaise, a été libérée sous caution mercredi 10 mai à Kampala. Elle était détenue depuis le 7 avril dernier. Elle est poursuivie pour harcèlement en ligne et communication offensante. Elle a notamment traité le président de «paire de fesses». Cette activiste est connue pour utiliser un langage fleuri sur les réseaux sociaux, sa manière de militer.



Dr Stella Nyanzi addresses journalists recently.