La gauche marocaine attend la déclassification des documents sur Ben Barka

Le secret portant sur 89 documents liés à l'affaire Ben Barka doit être levé. La décision a été prise par François Hollande. L'opposant marocain avait été enlevé le 29 octobre 1965 devant le restaurant Lipp, boulevard St-Germain, en plein Paris, par des policiers français.



Photo: RFI

Mehdi Ben Barka lors d'un congrès du l'Union nationale des forces populaires (UNFP) en 1960 à Issy-les-Moulineaux.

Focus Sur