Premières sanctions pour les «dissidents» anti-Zuma de l'ANC

Le Congrès national africain commence à prendre des sanctions contre ses députés « dissidents », qui ont appelé à voter en faveur de la motion de défiance contre Jacob Zuma le mardi 8 août. La députée Makhozi Khoza et l'ancien ministre Derek Hanekom ont été les premières têtes à tomber.



A gauche: la députée de l' ANC Makhosi Khoza. A droite: Le President Jacob Zuma.

  • Afrique du Sud:   ANC - Zuma règle ses comptes

    Le Pays, 23 Août 2017

    Suite à la volonté du président sud-africain, Jacob Zuma, de voir identifiés et sanctionnés les députés de son parti, le… Plus »