«Bring Back Our Girls» réclame des preuves de vie des lycéennes de Chibok

Au Nigeria, la polémique enfle sur le sort des 112 filles de Chibok toujours captives de Boko Haram. Le week-end dernier, des commémorations étaient organisées à Abuja, à Yola et à Lagos pour marquer les quatre ans de leur enlèvement. Depuis, plusieurs appels se succèdent pour exiger des preuves de vie des lycéennes.

 



Photo: This Day

Lycéennes de Chibok

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde