Malawi: L'attitude de Madonna critiquée par le gouvernement

L'ancien président Bingu wa Mutharika du Malawi avec un portrait de la superstar Madonna.
12 Avril 2013

Le gouvernement du Malawi a accusé l'icône de la Pop Music, Madonna,  de profiter de ses oeuvres de bienfaisance  en Afrique Australe pour exiger, de façon tout à fait irraisonnable, un traitement spécial pendant ses tournées, rapporte le Nyasa Times.

La star aurait piqué une grosse colère durant sa visite pour  avoir été forcée de faire la queue avec des passagers de classe économique à l'aéroport.

Le bureau du président aurait publié un communiqué accusant Madonna d'utiliser sa notoriété et son argent pour pousser le gouvernement à lui réserver un traitement VIP.

"Ni le président, ni les membres du gouvernement n'ont manqué d'attention ou de courtoisie envers Madonna lors de sa récente visite au Malawi, alors quel'Etat n'a aucune obligation de le faire," lit-on dans le communiqué.

La chanteuse et actrice aurait affirmé que Banda serait remontée contre elle parce que sa jeune sœur, Anjimile Mtila-Oponyo, aurait eu des problèmes d'ordre professionnel avec la star.

A ce jour Madonna a adopté deux enfants originaires du Malawi, David Banda et Mercy James.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: allAfrica

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.