Le président Adesina à la tête d'une délégation de la BAD en Inde avant les Assemblées annuelles 2017 à Ahmedabad

Photo: AfDB
Visite officielle de quatre jours du président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, en Inde.
28 Mars 2017
Content from our Premium Partner
African Development Bank (Abidjan)

Le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, accompagné de hauts cadres de la BAD, effectuera une visite officielle de quatre jours en Inde, du 30 mars au 2 avril 2017, afin de discuter coopération avec les autorités indiennes et d'étudier les installations et aménagements mis en place pour les Assemblées annuelles de 2017.

En amont des Assemblées annuelles 2017 du Groupe de la BAD, qui auront lieu du 22 au 26 mai 2017 à Ahmedabad, principale ville de l'État du Gujarat, située à quelque 777 kilomètres à vol d'oiseau au sud-est de New Delhi, le président Adesina et son équipe rencontreront le corps diplomatique africain à New Delhi. Ils étudieront aussi les dispositifs prévus pour l'évènement phare annuel de la BAD.

Le président et la délégation de la BAD échangeront avec le Premier ministre indien, Narendra Modi, le ministre des Finances également gouverneur de la BAD pour l'Inde, Arun Jaitley, ainsi qu'avec d'autres membres importants du gouvernement indien.

Au programme, figurent également une séance interactive sur les « Cinq grandes priorités » (Top 5) de la BAD en matière de développement, ainsi qu'un entretien avec l'administrateur délégué du bureau régional de la Banque import-export de l'Inde (EXIM). En outre, ils assisteront à la cérémonie d'inauguration de la 2e assemblée annuelle de la Nouvelle banque de développement (NBD), créée par les pays du groupe BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) pour développer les infrastructures.

Le 2 avril, le président et sa délégation quitteront New Delhi pour se rendre à Ahmedabad, où mes accueillera par le ministre en chef de l'État de Gujarat, Vijay Rupani. Ils visiteront le centre international de conférence Mahatma Mandir de Gāndhīnagar, la capitale de l'État de Gujarat, où se dérouleront Assemblées annuelles. Ils visiteront également la Toran Gandhi Ashram, résidence de Mahatma Gandhi, figure de proue de l'indépendance de l'Inde.

Cette visite officielle se conclura par une conférence de presse avec le président Adesina et d'autres hauts responsables du gouvernement.

En 1982, l'Inde est devenue membre du Fonds africain de développement (FAD), guichet concessionnel du Groupe de la BAD, avant de rallier la BAD un an plus tard. Le pays est un membre clé des 24 États membres non régionaux de l'institution qui soutiennent le FAD. En 2016, l'Inde s'est engagée à apporter une contribution de 18,09 millions de dollars EU (soit 1,25 milliard de roupies indiennes) pour la 14e reconstitution des ressources du FAD, ainsi qu'un prêt-relais de 14,94 millions de dollars EU.

New Delhi continue de renforcer ses relations avec l'Afrique, où l'on estime ses investissements à 7,4 milliards de dollars EU, pour l'essentiel des lignes de crédit qui transitent par la Banque import-export de l'Inde, pour la mise en œuvre de divers projets à travers l'Afrique.

Avec une population de 1,3 milliard d'habitants, ce pays du continent sud-asiatique qui compte 29 États et 7 territoires de l'Union, est la 2e nation la plus peuplée au monde et la 3e économie mondiale, représentant 6,4 % du PIB mondial. La croissance économique de l'Inde devrait s'accélérer pour atteindre 7,8 % en 2016-2017 et 7,9 % en 2017-2018, selon les projections.

Pour de plus amples informations sur les Assemblées annuelles de la BAD, veuillez accéder au site : https://www.afdb.org/fr/annual-meetings-2017/

Hashtag : #AfDBAM2017

Tagged:

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.