6 Novembre 2018

Maroc: La Banque africaine de développement appuie l'extension et la modernisation de l'aéroport international de Rabat-Salé

Photo: Libération
Drapeau marocain
  • Renforcer la compétitivité et l’attractivité de la zone économique Rabat-Salé ;
  • Positionner le Maroc en tant que hub logistique régional.
Le Maroc va renforcer sa compétitivité, ainsi que l’attractivité de la zone économique Rabat-Salé, pour en faire un hub régional. Dans cette dynamique, la Banque africaine de développement, a apporté un appui financier de 75 millions d’euros au pays, pour l’extension et la modernisation de l’aéroport international de Rabat-Salé.

Ce prêt, approuvé le lundi 5 novembre 2018 par le Conseil d’administration de la Banque permettra de répondre à la hausse du trafic aérien, pour une zone en plein essor économique autour de la capitale marocaine, et répondre aux besoins logistiques grandissants des opérateurs économiques du pays.

Cette opération contribuera également au redimensionnement, à plus grande échelle, des infrastructures et des équipements afin d’assurer un service de qualité, conforme aux standards internationaux, permettant au pays de faire face à un trafic aérien en croissance moyenne de 6% par an.

Alignée sur la Stratégie décennale 2013-2022 de la Banque et sa Politique de développement des transports, cette opération est conforme à deux de ses 5 grandes priorités, notamment, «Intégrer l’Afrique » et « Industrialiser l’Afrique ».

« Développer encore plus la destination Maroc et renforcer sa compétitivité logistique est une priorité stratégique de la Banque africaine de développement pour favoriser les conditions d’une croissance durable et partagée »,a déclaré Mohamed El Azizi, Directeur général de la Banque africaine de développement pour la région Afrique du Nord.

« Nous passons donc à des capacités bien supérieures. Avec ce projet, l’aéroport verra ses capacités, fret et passagers, quadrupler. Cette dynamique de développement sera inclusive avec la création attendue de 1700 emplois directs » a indiqué, pour sa part, la responsable-pays de la Banque au Maroc, Leila Farah Mokaddem.

« Avec de nouvelles lignes qui seront développées à partir de l’aéroport de Rabat-Salé pour compléter l’offre de l’aéroport de Casablanca, cette opération soutiendra le processus d’intégration régionale » a précisé Achraf Tarsim, Chef de division régional en charge de l’énergie, des transports et du secteur financier.

Le partenariat entre le Royaume du Maroc et le Groupe de la Banque africaine de développement, qui date de près d’un demi-siècle, compte plus de 160 projets et programmes totalisant un engagement financier de plus de 8,8 milliards d’euros.

Ces financements, dont plus de 80% sont dédiés aux infrastructures de base, couvrent différents secteurs, notamment, l’énergie, l’eau, les transports, l’agriculture ainsi que le développement social.

Maroc

La France, principal investisseur au Maroc entre 2010-2017

Paris constitue le second fournisseur du Royaume, juste derrière l'Espagne Plus »

Copyright © 2018 African Development Bank. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.