25 Avril 2019
Content from our Premium Partner

African Development Bank (Abidjan)

La Banque africaine de développement lance le programme « Souk At-tanmia » en soutien à l'entreprenariat

La Banque africaine de développement a procédé, le 22 avril à Guelmim, au lancement national de son programme « Souk At-tanmia », en collaboration avec le Danemark, le Programme de Partenariat Dano-Arabe (DAPP) et le ministère de l'Économie et des Finances du Maroc.

Cette première édition a vu l'annonce officielle de 10 projets lauréats, sélectionnés parmi près de 250 candidats. Elle marque le tout premier partenariat de la Banque avec la Fondation Régionale de l'Entrepreneuriat et l'Entreprise (FREE).

Plus de 350 participants étaient présents, dont des membres du gouvernement et les autorités locales, des partenaires de l'initiative privés et publics ainsi que des représentants de structures publiques spécialisées dans le domaine de l'entreprenariat. MBarka Bouaida, secrétaire d'Etat chargée de la Pêche maritime, et Nikolaj Harris, ambassadeur du Danemark au Maroc, se sont notamment félicités des résultats de cette première édition.

« Souk At-tanmia est un programme qui a pour ambition de soutenir les jeunes et les femmes qui souhaitent innover, entreprendre et créer. Nous célébrons aujourd'hui à Guelmim leur esprit d'entreprise et d'innovation », a déclaré le directeur général de la Banque africaine de développement pour l'Afrique du Nord, Mohamed El Azizi.

« Je tiens à saluer les efforts déployés par la Banque africaine de développement et le Programme de partenariat Dano-Arabe pour leur contribution à la promotion de l'initiative privée au Maroc », a appuyé MBarka Bouaida, avant d'ajouter : « l'initiative Souk At-tanmia s'imbrique parfaitement dans les projets d'investissement et dispositifs déployés par le gouvernement pour appuyer l'entreprenariat et l'esprit d'entreprise ».

« Nous sommes ravis de ce partenariat avec la Banque africaine de développement, dont l'objectif est d'impulser une belle dynamique en faveur de la jeunesse marocaine. C'est notre priorité », a souligné l'ambassadeur du Danemark.

A cette occasion, une exposition était organisée pour renforcer la visibilité des porteurs de projets issus des villes d'Assa Zag, de Tan Tan, de Sidi Ifni et de Guelmim en vue de leur permettre de renforcer leurs réseaux d'affaires et les aider à établir des synergies avec de potentiels nouveaux partenaires de l'écosystème.

« Souk At-tanmia est une réponse concrète pour les jeunes qui veulent entreprendre. Nous sommes heureux de les soutenir dans cette belle aventure qui promet. Nous le ferons en unissant nos efforts avec nos partenaires danois et FREE et que nous remercions chaleureusement » s'est réjouie la représentante résidente de la Banque au Maroc, Leila Farah Mokaddem

« Nous remercions la Banque africaine de développement et le Royaume du Danemark qui ont uni leurs efforts pour venir à notre rencontre à Guelmim pour aider les jeunes de la région » a déclaré le Wali de la région Guelmim Oued Noun.

Des algorithmes sophistiqués aux applications informatiques complexes en passant par des procédés agro-industriels novateurs, les idées présentées ont démontré l'émergence d'une nouvelle génération d'entrepreneurs marocains, capables de se positionner et de réussir leur ancrage dans les nouveaux secteurs porteurs.

« Nous pouvons être fiers de ces talents qui font la richesse de notre région. Des talents que nous pouvons maintenant accompagner et mener vers la réussite avec tous les préalables nécessaires », a soutenu Leila Kilani Jaafor, responsable du projet « Souk At-tanmia » à la Banque.

Suivant un processus compétitif, l'évaluation des projets a été conduite par un comité supervisé par le président de FREE, Charafddine El Mostapha, qui a souligné l'excellence du partenariat avec la Banque africaine de développement, « un bailleur de fonds très engagé pour aider les jeunes à libérer leur potentiel de développement ».

Les projets retenus couvrent une grande diversité sectorielle : agriculture et agro-alimentaire (30%), technologies de l'information et de la communication (10%), énergies renouvelables et recyclage (30%). L'artisanat ainsi que les services liés au tourisme comptent pour 30%.

« Souk At-tanmia va me permettre de concrétiser mon rêve » s'est réjouie Foulil Maalainine, une entrepreneure originaire de Guelmim qui œuvre à la promotion du savoir-faire artisanal de sa ville natale.

Chaque lauréat sera gratifié d'un montant de 500 000 Dirhams marocains et bénéficiera d'un programme d'accompagnement personnalisé (modules de création de valeur ajoutée et de techniques d'accès aux marchés).

Copyright © 2019 African Development Bank. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.