Sénégal: Un partenariat Ecobank – Unacois Jappo pour faciliter l'accès des commerçants au secteur financier

Cérémonie signature de convention entre Ecobank Sénégal et l'UNACOIS Japoo, le 10 décembre 2019 à Dakar
11 Décembre 2019

Ecobank Sénégal et la plus grande association de commerçants du pays, Unacois Jappo, s’engagent conjointement à augmenter le taux de bancarisation, à renforcer le niveau d’équipement des commerçants et à atténuer le niveau de risques des Petites et moyennes entreprises (Pme).

Le pari pris par ces deux parties est motivé par les résultats encourageants obtenus au terme de la phase test de la plateforme d’offre de services qu’Ecobank met à la disposition des commerçants sénégalais.

Un processus qui a été lancé en juillet 2018 suite à la signature d’une convention cadre ayant pour objectif de faciliter l’accès des commerçants sénégalais aux services bancaires.

L’outil en question est le fruit d’un partenariat officiellement lancé le mardi 10 décembre 2019 à Dakar en présence des autorités étatiques sénégalaises, de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (Bceao), de la douane et du secteur privé.

Les services d’Ecobank Sénégal renseignent qu’en plus du financement des activités des membres de l’Unacois Jappo qui constitue le premier volet du partenariat, (conditions préférentielles), il y’a la formalisation des activités de services, le renforcement des capacités sans oublier la distribution des produits de la banque.

A leur croire, les deux entités offrent aux commerçants des alternatives favorisant la croissance de leurs activités via une  solution d’encaissement innovante et un moyen d’augmenter leurs revenus en devenant un point Xpress.

Le Directeur de Ecobank Sénégal, M. Serge Akré estime que ce partenariat avec l’Unacois est stratégique car il part d’une analyse des besoins ayant abouti à la mise en place d’outils en fonction des besoins des commerçants à travers la digitalisation

Le patron de la filiale sénégalaise de la banque panafricaine parle de l’édification d’un espace modèle en vue avec beaucoup d’éléments à déployer dans les mois à venir. Un processus adossé à un programme de formation bien ficelé.

De l’avis de M. Akré : « si on veut gagner la bataille de l’employabilité des jeunes sénégalais, il est important que ce présent partenariat soit porté par les commerçants pour l’émergence de champions nationaux ».

Dans la même veine, le président de l’Unacois Japoo, M. Idy Thiam estime que ce partenariat avec Ecobank est venu à un moment opportun pour les commerçants.

Pour lui, cela participe à rétablir la confiance dont souffrait la relation entre les banques et les commerçants ou le secteur informel.

Dans un contexte concurrentiel où la compétitivité est de mise, M. Thiam pense que les commerçants doivent oser s’endetter auprès des banques qui représentent un instrument de développement et un levier économique.

Le président de l’Unacois Jappo précise, par ailleurs, que ce partenariat doit être gagnant-gagnant.

Son premier vice-président lui emboite le pas. Selon M. Ibrahima Niane, le challenge du commerce est maintenant africain et Ecobank a le meilleur profil pour un accompagnement des opérateurs économiques à l’échelle continental.

A son avis, il s’agit d’anticiper sur les innovations et les mutations qui s’imposent au marché en rapprochant les services bancaires des lieux de commerce.

Pour M. Niane, les acteurs doivent aider à la construction du pouvoir économique du pays qui doit être porté par les commerçants.

Cette solution qu’Ecobank offre aux commerçants sénégalais ambitionne de répondre à une volonté d’accompagner la passion de l’entreprenariat au Sénégal.

A cet effet, Mme Assiétou Thiam Diakhaté d’Ecobank souligne que la plateforme en gestation à comme vision de positionner le secteur du commerce comme un puissant levier durable.

Un secteur dont la contribution au Produit intérieur brut (Pib) du Sénégal avoisine les 52%.

Elle fait savoir que la stratégie appliquée à travers l’offre dédiée à l’Unacois Jappo vise à impulser une dynamique de modernisation de la distribution à travers l’inclusion financière, le développement des chaines de valeur.

Il s’agit, pour elle, de bâtir avec les membres de l’Unacois Jappo un réseau fort de distribution, de services financiers à travers les points Xpress.

Plus de: allAfrica

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.