Sénégal - La Banque africaine de développement apporte près de 15 milliards de francs CFA à la BNDE pour soutenir le secteur agricole et les PME

29 Novembre 2021
Content from our Premium Partner
African Development Bank (Abidjan)
communiqué de presse

Le Groupe de la Banque africaine de développement et la Banque nationale pour le développement économique (BNDE) du Sénégal ont signé, le 25 novembre dernier, à Dakar, un accord de financement de près de 15 milliards de francs CFA (22,5 millions d'euros) pour renforcer les capacités de financement du secteur agricole et des petites et moyennes entreprises.

Le financement est une ligne de crédit composée comme suit : 15 millions d'euros de la Banque africaine de développement et 7,5 millions d'Africa Growing Together Fund, un fonds de financement de projets de développement, garantis ou non garantis par l'État, hébergé par la Banque.

Ces fonds, octroyés sans garantie de l'État à la BNDE, visent une cible très importante dans les politiques du gouvernement du Sénégal, notamment les petites et moyennes industries du secteur agroindustriel à fort potentiel de création d'emplois pour les femmes et les jeunes. Il permettra de soutenir les petites et moyennes entreprises (PME) à travers la mise en place de financements destinés à la transformation et à l'industrialisation de la chaîne de valeur agricole.

" Cette ligne de financement de la Banque africaine de développement va constituer un accélérateur dans le financement des petites et moyennes entreprises, a déclaré le directeur général de la BNDE, Thierno Seydou Nourou Sy. Elle nous donne plus de capacité, d'envergure et de notoriété. "

Le financement permettra de créer plus de 1 000 emplois directs en zones rurales, essentiellement pour les jeunes, et de promouvoir l'autonomisation des femmes. Il contribuera à déverrouiller l'accès au financement pour les populations les plus vulnérables, favorisant ainsi la création de richesses et d'emplois locaux indispensables pour faire reculer la pauvreté et l'exode des populations rurales.

Le ministre sénégalais de l'Économie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, a vivement salué cet investissement de la Banque africaine de développement au profit du secteur privé sénégalais. Ces prêts, " sans garantie de l'État, donc sans endettement de l'État, permettront à la BNDE de financer un portefeuille de crédits déjà identifié et d'atténuer ses charges financières sur le marché interbancaire et monétaire ", a indiqué M. Hott.

Le responsable-pays de la Banque africaine de développement au Sénégal, Mohamed Cherif, a déclaré qu'à terme, ces fonds accordés au secteur privé sénégalais, contribueront à l'atteinte des objectifs du gouvernement du Sénégal qui vise à réduire la dépendance aux importations de denrées afin de tendre vers une souveraineté alimentaire. M. Cherif a salué le partenariat fructueux et durable entre la Banque et le Sénégal, et réitéré l'engagement de l'institution à accompagner le secteur privé sénégalais dans cette dynamique.

La Banque africaine de développement intervient au Sénégal depuis 1972

Le Groupe de la Banque africaine de développement a approuvé 116 opérations en faveur du Sénégal pour un montant cumulé de plus de 3,47 milliards de dollars américains (environ 1 957 milliards de francs CFA) sur la période 2016 à 2020. En ce qui concerne les opérations du guichet du secteur privé, le Groupe de la Banque totalise au titre de ses engagements pour le Sénégal, environ 148 milliards de FCFA.

Banque africaine de développement, Département de la communication et des relations extérieures, / info@afdb.org

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.