La Banque africaine de développement exclut, pour quatre ans, l'entreprise CP Power East Africa Limited et M. Dawit Wondwossen pour pratiques frauduleuses

26 Janvier 2022
Content from our Premium Partner
African Development Bank (Abidjan)
communiqué de presse

Le Groupe de la Banque africaine de développement a annoncé, le 26 janvier 2022, l'exclusion pour une durée de 48 mois, à compter du 4 novembre 2021, de l'entreprise CP Power East Africa Limited et de son directeur général, M. Dawit Wondwossen, pour pratiques frauduleuses. CP Power East Africa Limited est une entreprise à responsabilité limitée, enregistrée en République du Kenya.

Une enquête menée par le Bureau de l'intégrité et de la lutte contre la corruption de la Banque a établi que CP Power East Africa Limited et M. Dawit Wondwossen s'étaient livrés à des pratiques frauduleuses dans le cadre de deux appels d'offres distincts, à savoir : un appel d'offres pour la conception, la fourniture et l'installation de réseaux moyenne tension et de raccordements du dernier kilomètre dans le cadre du Projet d'accès à l'électricité rurale en Ouganda ; et un appel d'offres pour la fourniture et l'extension de lignes monophasées basse tension et de câbles de service dans le cadre du Projet de connexion du dernier kilomètre - Phase II au Kenya.

Durant la période d'exclusion, CP Power East Africa Limited et ses filiales ainsi que M. Dawit Wondwossen seront inéligibles à participer à des projets financés par le Groupe de la Banque africaine de développement. En outre, cette mesure disciplinaire est éligible à une exclusion croisée de la part d'autres banques multilatérales de développement en vertu de l'Accord pour l'exécution mutuelle des décisions d'exclusion, notamment la Banque asiatique de développement, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, la Banque interaméricaine de développement et le Groupe de la Banque mondiale.

À l'expiration de la période d'exclusion, CP Power East Africa Limited ne pourra participer à nouveau aux appels d'offres de projets financés par le Groupe de la Banque africaine de développement qu'à condition d'avoir mis en œuvre un programme de conformité à l'intégrité conforme aux directives de la Banque. M. Dawit Wondwossen devra suivre avec succès une formation en éthique des affaires.

Le Projet d'accès à l'électricité rurale en Ouganda comprenait la construction de 1 147 kilomètres de réseaux de distribution moyenne tension et 808 kilomètres de réseaux de distribution basse tension ainsi que les connexions au réseau dites " du dernier kilomètre " de 58 206 ménages ruraux, 5 320 centres d'affaires et 1 474 institutions publiques. Le projet est financé conjointement par la Banque africaine de développement, le Fonds fiduciaire Union européenne-Afrique pour les infrastructures et le gouvernement ougandais. Le Projet de connexion du dernier kilomètre - Phase II au Kenya visait à exploiter de façon optimale les transformateurs de distribution existants grâce à l'extension du réseau basse tension pour atteindre environ 1,2 million d'habitants. Il est financé conjointement par la Banque africaine de développement et le gouvernement du Kenya.

À propos du Bureau de l'intégrité et de la lutte contre la corruption :

Le Bureau de l'intégrité et de la lutte contre la corruption de la Banque africaine de développement (PIAC) est chargé de la prévention, de la dissuasion et des enquêtes sur la corruption, la fraude et autres pratiques passibles de sanctions dans les opérations financées par le Groupe de la Banque africaine de développement.

Pour plus d'informations, veuillez consulter : https://www.afdb.org/fr/about-us/organisational-structure/integrity-and-anti-corruption

Le personnel de la Banque africaine de développement et le grand public peuvent dénoncer les pratiques passibles de sanctions au sein de la Banque ou dans les opérations financées par le Groupe de la Banque, en utilisant les lignes sécurisées du Bureau de l'intégrité et de la lutte contre la corruption.

Téléphone sécurisé : +1 (770) 776-5658

Adresse courriel sécurisée : investigations@iacd-afdb.org

Les correspondances écrites doivent porter la mention " CONFIDENTIEL " et être envoyées à l'adresse suivante :

Banque africaine de développement

Bureau de l'intégrité et de la lutte contre la corruption (PIAC)

Immeuble du Centre de Commerce International d'Abidjan (CCIA)

Avenue Jean-Paul II

01 BP 1387

Abidjan 01, Côte d'Ivoire

Contact:

Département de la communication et des relations extérieures, Banque africaine de développement : Amba Mpoke-Bigg, Email : a.mpoke-bigg@afdb.org

Contact technique :

Bureau de l'intégrité et de la lutte contre la corruption (PIAC) : Chimène Clarisse Comoé, Email : c.comoe@afdb.org

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.