Maroc: Accidents de la circulation - 12 morts et 2.294 blessés en périmètre urbain en une semaine

Rabat — Douze personnes ont été tuées et 2.294 autres blessées, dont 79 grièvement, dans 1.668 accidents de la circulation survenus en périmètre urbain durant la semaine allant du 20 au 26 juin.

Ces accidents sont principalement dus à l'inadvertance des conducteurs, à l'inadvertance des piétons, à l'excès de vitesse, au non-respect de la priorité, au changement de direction sans usage de signal, au non-respect de la distance de sécurité, au défaut de maîtrise des véhicules, au non-respect du stop, au changement de direction non-autorisé, à la conduite en état d'ébriété, au non-respect du feu rouge, aux dépassements défectueux, à la circulation sur la voie gauche et à la circulation en sens interdit, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Concernant le contrôle et la répression des infractions en matière de circulation, les services de sûreté ont établi 43.035 contraventions et dressé 8.060 procès-verbaux soumis au parquet, alors que 34.975 amendes transactionnelles ont été recouvrées, précise la même source.

Les sommes perçues au titre de ces contraventions ont atteint 7.597.525 dirhams, ajoute le communiqué, faisant état de la mise en fourrière municipale de 4.425 véhicules, de la saisie de 8.060 documents et du retrait de la circulation de 280 véhicules.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X