IFC et OCP signent un accord de prêt vert de 100 millions d'euros pour construire des centrales solaires de 360 millions d'euros destinées à la production d'engrais à faible teneur en carbone

Célébration du partenariat entre le Maroc et IFC
11 Octobre 2023
Content from our Premium Partner
OCP Group (Casablanca)

IFC et le Groupe OCP, le plus grand producteur mondial d’engrais phosphatés, ont annoncé aujourd’hui un accord visant à augmenter la production d’engrais à faible teneur en carbone en utilisant l’énergie solaire, contribuant ainsi à l’écologisation des systèmes alimentaires mondiaux et à la réduction de leur vulnérabilité aux fluctuations des prix des hydrocarbures.

Au cours des trois dernières années, la pandémie du COVID-19 et la guerre en Ukraine ont mis sous pression les chaînes d’approvisionnement alimentaire mondiales, entraînant par le fait même des ruptures d’approvisionnement et des fluctuations de prix. Une moindre dépendance du secteur à l’égard des hydrocarbures contribue à garantir une production alimentaire durable, une stabilité des prix et un renforcement de la sécurité alimentaire dans les pays en développement et émergents.

Dans le cadre de cet accord, IFC accordera un prêt vert de 100 millions d’euros au Groupe OCP pour la construction de deux centrales solaires qui fourniront de l’énergie propre à ses activités dans les villes minières de Benguerir et de Khouribga, ces deux villes abritant par ailleurs les plus grandes réserves de phosphates au Maroc et dans le monde.

Ces centrales auront une capacité combinée de 400 mégawatts-crête (MWc) et jusqu’à 100 mégawattheures (MWh) de stockage en batterie, ce qui en fait le premier projet solaire photovoltaïque à grande échelle doté d’une infrastructure de stockage intégrée au Maroc - et le plus grand en Afrique du Nord.

Un prêt vert est une forme de financement de projets remplissant les conditions requises et contribuant à la réalisation d’objectifs environnementaux tels que l’atténuation ou l’adaptation au changement climatique.

« L’accord d’aujourd’hui constitue une étape majeure vers notre objectif d’utiliser 100% d’énergie renouvelable dans notre production d’engrais d’ici 2027 », déclare Mostafa Terrab, président-directeur général du Groupe OCP. « Notre collaboration croissante avec IFC reflète notre alignement sur l’urgence de relever simultanément les défis mondiaux de la sécurité alimentaire et du changement climatique. »

« IFC est fière de soutenir OCP dans sa démarche de réduction de son empreinte carbone, une stratégie qui aura des effets positifs à long terme non seulement au Maroc, mais aussi sur l’approvisionnement alimentaire mondial », explique Makhtar Diop, directeur général d’IFC.

« L’industrie des engrais a besoin d’entreprises de premier plan comme OCP pour s’engager sur la voie du développement durable, et IFC est déterminée à soutenir cette transition importante. »

L’annonce d’aujourd’hui marque l’octroi du deuxième prêt d’IFC à OCP cette année. En avril dernier, dans le cadre de la première phase du programme solaire de 1,2 gigawatts-crête (GWc) d’OCP, IFC a accordé un prêt de 100 millions d’euros pour la construction de quatre centrales solaires, également à Benguerir et Khouribga, d’une capacité combinée de 202 MWc.

Le programme solaire du Groupe OCP est mis en œuvre par OCP Green Energy SA, sa filiale détenue à 100% et créée en 2022 pour développer les activités de production d’énergies renouvelables du Groupe OCP. Cela fait partie du programme d’investissement vert de 13 milliards de dollars du Groupe OCP qui vise à augmenter sa production d’engrais verts et à convertir entièrement ses opérations à l’énergie verte d’ici à 2027.

Ce projet s’appuiera également sur l’expertise d’INNOVX, une plateforme de capital-risque multisectorielle lancée par l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) dédiée au développement d’entreprises et d’écosystèmes innovants et durables à fort impact local.

L’accord de prêt vert d’IFC avec OCP s’inscrit dans le cadre de sa stratégie visant à accroître les investissements et les projets liés au climat dans les marchés émergents, à décarboner les économies et à s’adapter au réchauffement de la planète.

Ce projet s’inscrit également dans le cadre de la Plateforme mondiale pour la sécurité alimentaire   d’IFC , un mécanisme de financement de 6 milliards de dollars lancé en 2022 afin de renforcer la   capacité du secteur privé à répondre à la crise alimentaire et à soutenir la production durable de nourriture .

À propos de l’IFC

La Société financière internationale (IFC), membre du Groupe de la Banque mondiale, est la principale institution de développement axée sur le secteur privé dans les pays émergents. Elle mène des opérations dans plus d’une centaine de pays, consacrant son capital, ses compétences et son influence à la création de marchés et d’opportunités dans les pays en développement. Au cours de l’exercice fiscal 2023, IFC a engagé un montant record de 43,7 milliards de dollars en faveur de sociétés privées et d’institutions financières dans des pays en développement, mobilisant ainsi les capacités du secteur privé pour mettre fin à l’extrême pauvreté et promouvoir une prospérité partagée alors que les économies font face aux répercussions de crises mondiales concomitantes.

Pour plus de nouvelles et d’informations : www.ifc.org

Restez connectés

www.facebook.com/IFCAfrica

www.twitter.com/IFCAfrica

www.youtube.com/IFCvideocasts

www.instagram.com/ifc_org

www.ifc.org/infrastructure

À propos du Groupe OCP

Le Groupe OCP contribue à nourrir une population mondiale en croissance en lui fournissant les éléments essentiels à la fertilité des sols et la croissance des plantes. Avec plus d’un siècle d’expertise et un chiffre d’affaires de plus de 11,3 milliards de dollars en 2022, OCP est le leader mondial des solutions de nutrition végétale et des engrais phosphatés. Basé au Maroc et présent sur cinq continents, le Groupe OCP compte environ 20 000 employés et collabore étroitement avec plus de 350 clients dans le monde entier.

OCP a récemment lancé une nouvelle stratégie d’investissement vert, dédiée à l’augmentation de la production d’engrais et à l’investissement dans les énergies renouvelables. Cette stratégie prévoit un investissement global d’environ 13 milliards de dollars sur la période 2023-2027, ce qui permettra au Groupe d’utiliser 100% d’énergie renouvelable d’ici 2027 et d’atteindre une neutralité carbone totale d’ici 2040. La stratégie vise également à atteindre une capacité de dessalement de l’eau de 560 millions de mètres cubes en 2026 et à augmenter la production d’engrais verts. Le Groupe est fermement convaincu que le leadership et la rentabilité vont de pair avec la responsabilité sociale et le développement durable. Sa vision stratégique se situe à la jonction de ces deux dimensions.

Pour plus d’information : www.ocpgroup.ma

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.