Ile Maurice: Les droits des femmes sont des droits humains

6 Décembre 2023

Dans le cadre du 75e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme, qui aura lieu le 10 décembre 2023, la plateforme FAM APE ZWENN (FAZ) organise une rencontre solidaire entre femmes de différentes régions de l'île connaissant les expériences les plus variées. Elles seront là pour témoigner de leurs difficultés, et échanger quelques mots avec les autres femmes afin d'essayer de trouver ensemble des so- lutions concrètes pour les soulager à court, moyen et long termes dans le cadre du thème de cette Journée qui est «dignité, liberté et justice pour tous».

En 2022, elles étaient 300 à débattre de leur vécu et des atteintes à leurs droits fondamentaux. De nombreuses femmes ont été consultées au fil des mois par les membres de FAZ pour raconter leurs problèmes et surtout la précarité dans laquelle elles vivent. Mais en montrant en même temps leur résilience, leur combativité et leur désir de ne pas laisser leurs conditions de vie difficiles avoir raison de leur force intérieure. Ce jour-là, l'accent sera mis précisément sur notre développement intérieur, même si ce sont les autorités qui doivent prendre des décisions pour que chacun puisse jouir des droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels.

Il y a celles qui n'ont pas accès à l'eau alors que dans d'autres quartiers peu éloignés, certains disposent facilement de cette ressource essentielle. Il y a aussi celles qui n'ont pas la possibilité de trouver un logement social par manque de fonds pour payer le dépôt exigé. Ou encore les victimes de la catastrophe du Wakashio, car leur vie a basculé du jour au lendemain quand la pêche, qui était leur activité vitale et celle de leurs conjoints, est devenue impossible.

%

Que dire de celles dont les enfants sont au- jourd'hui victimes de la drogue, et sont même devenus petits dealers ?

Les Chagossiennes et les Agaléennes ont des questionnements sur leur statut et la véritable nature de leur citoyenneté dans une République qui se proclame scrupuleusement démocratique.

La question de la parité hommes-femmes, à tous les niveaux et surtout au niveau politique, est toujours préoccupante.

La problématique de la violence à l'encontre des femmes figure en haut de la liste de l'agenda de FAZ. On continue à vivre différentes formes de violence. Le nombre de féminicides augmente à Maurice et les mesures proposées par les autorités ne semblent pas suffisantes. Il s'agit d'un problème de société qui appelle une stratégie plus systémique et pluridisciplinaire.

Dans ce domaine, l'être humain doit trouver des approches nouvelles afin d'éradiquer la violence à l'origine de tous les rapports familiaux et sociaux, en commençant par la façon d'élever les enfants et les valeurs que nous leur transmettons dès leur naissance. Il faut travailler sur nous-mêmes, et aussi se solidariser avec le maximum de personnes qui espèrent un monde meilleur en gardant en tête les Objectifs du développement durable.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.