La loi d'amnistie pour corruption entraverait la transition en Tunisie

La loi de « réconciliation économique » proposée accorderait l'amnistie aux fonctionnaires et autres employés de l'Etat pour des actes liés à la corruption financière et aux détournements de fonds publics. La loi saboterait le mécanisme de justice transitionnelle alliant vérité sur les faits, restitution et souplesse judiciaire déjà instauré en Tunisie pour combattre la délinquance économique, a déclaré Human Rights Watch.

Photo: HRW

Manifestation sur l’avenue Bourguiba à Tunis