Le retrait américain de l'accord climat inquiète l'Afrique

Le président américain Donald Trump a annoncé le retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris. Une des conséquences immédiatement mesurable de ce retrait, c'est un déficit de deux milliards de dollars du « fond vert » qui doit permettre aux pays les plus vulnérables de mettre en place des projets pour combattre les effets des changements climatiques.

Photo: Capital FM

Selon les conclusions de l'évaluation juste terminée des pluies courtes de 2016, les secteurs les plus touchés restent la nourriture, le bétail et l'eau.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.