Sommet Cédéao - La Guinée-Bissau menacée de sanctions

 La non-implication de l'accord de sortie de crise signé à Conakry en octobre 2016 commence à agacer sérieusement le médiateur Alpha Condé et le président en exercice de la Cédéao, le Togolais Faure Gnassimbé. Un agacement qui s'est fait entendre à Abuja.

Photo: Facebook

José Mário Vaz, président de la Guinée-Bissau

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.