Agathon Rwasa dénonce le harcèlement de l'opposition au Burundi

Au Burundi, Agathon Rwasa proteste contre le retrait de sa garde. Le vice-président de l'Assemblée nationale avait écrit au chef d'état-major de l'armée pour s'en plaindre. Il a aussi pris sa plume pour écrire au facilitateur Benjamin Mkapa.



L'opposition, unie, demande la démission de la Céni au Burundi depuis des années.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde