Les 3e et 4e du 1er tour refusent de donner des consignes de vote au Mali

Au Mali, à la veille de la fin de la campagne pour le second tour de l'élection présidentielle, Aliou Diallo et Cheikh Modibo Diarra, arrivés respectivement 3es et 4es du scrutin au premier tour, dimanche 29 juillet, ne donnent pas de consigne de vote. Jeudi 9 août, ils ont l'un et l'autre expliqué laisser leurs supporters voter pour qui ils veulent. Et ils ne sont pas les seuls.

De faits sur la façon dont le @UN cherche à aider les Maliens à se rendre aux urnes en toute sécurité et à voter en toute sécurité lors des élections présidentielles clés de dimanche

Focus Sur

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.