5 gendarmes et un civil tués dans l'est du Burkina Faso

La menace terroriste est parfois sous terre. Alors en mission d'escorte du personnel de la société minière SEMAFO, un pick-up de la gendarmerie a roulé, le samedi 11 août 2018, sur une mine sur l'axe Ougarou-Boungou, à une centaine de kilomètres de Fada N'Gourma. L'embuscade a été fatale à cinq maréchaux des logis (MDL) et à un gendarme à la retraite, employé de la mine de Boungou. 48 heures après les faits, on en sait un peu plus sur le drame.

Photo: fasozine

Des gendarmes