Riek Machar refuse de signer l'accord de paix de Khartoum

Le chef rebelle sud-soudanais Riek Machar refuse de signer l'accord de paix pour le Soudan du Sud trouvé à Khartoum et destiné à mettre un terme à la guerre civile qui ravage le pays le plus jeune au monde. Riek Machar ainsi que d'autres groupes de l'opposition exigent que leurs réserves soient intégrées dans le texte final de l'accord qui a été signé le 5 août à Khartoum.

Talks mediator Riek Machar during earlier talks in Ri-kwangba

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.