L'absence troublante du gouvernement burundais aux pourparlers d'Arusha

Le cinquième et dernier round des négociations interburundaises s'est ouvert mercredi 24 octobre à Arusha en Tanzanie. Mais le gouvernement a fait savoir qu'il serait absent, faisant valoir que le mois d'octobre était « un mois de deuil au Burundi ».

Photo: Rfi

Benjamin Mkapa, l'ex-président tanzanie, qui joue le rôle de médiateur dans la crise burundaise (image d'archives).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.