L'ONU demande la libération immédiate des collégiens enlevés au Cameroun

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a condamné mardi l'enlèvement présumé d'élèves et de membres du personnel d'une école secondaire de Bamenda, la capitale de la région du Nord-Ouest du Cameroun.

 



Le Secrétaire général de l'ONU António Guterres.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde