Le roi du Maroc propose à l'Algérie un dialogue «direct et franc»

Le Maroc propose officiellement à l'Algérie un « dialogue direct et franc » pour « dépasser les différends ». C'est le roi Mohammed VI qui l'a proposé mardi dans un discours prononcé à l'occasion du 43e anniversaire de la Marche verte : en 1975, 350 000 Marocains avaient répondu à l'appel du roi Hassan II pour marcher sur le Sahara occidental, alors sous la coupe espagnole. Aujourd'hui, le roi du Maroc propose à Alger la création d'un mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation.



Photo: RFI

Malgré les réformes politiques mises en oeuvre depuis 2011, le roi demeure l'ultime arbitre dans le pays.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde