Le roi du Maroc propose à l'Algérie un dialogue «direct et franc»

Le Maroc propose officiellement à l'Algérie un « dialogue direct et franc » pour « dépasser les différends ». C'est le roi Mohammed VI qui l'a proposé mardi dans un discours prononcé à l'occasion du 43e anniversaire de la Marche verte : en 1975, 350 000 Marocains avaient répondu à l'appel du roi Hassan II pour marcher sur le Sahara occidental, alors sous la coupe espagnole. Aujourd'hui, le roi du Maroc propose à Alger la création d'un mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation.

Photo: RFI

Malgré les réformes politiques mises en oeuvre depuis 2011, le roi demeure l'ultime arbitre dans le pays.

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.