L'instabilité risque d'impacter sur la sécurité alimentaire en RCA

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) s'est dit vivement préoccupé mardi par la détérioration depuis la semaine dernière de la sécurité en République centrafricaine, notamment à Batangafo, Bambari et Zémio. Cela fait peser un risque important « pour la protection des civils, freinant les efforts en cours pour promouvoir la paix et la stabilité dans le pays », a déclaré un porte-parole du PAM au cours d'un point de presse à Genève.



Le Programme alimentaire mondial (PAM) a besoin d'un financement d'urgence pour fournir une assistance vitale à 150.000 personnes déplacées en République centrafricaine (RCA).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde