Un an après l'arrivée de George Weah, les Libériens s'impatientent

Le 22 janvier 2018, le peuple libérien portait, à la magistrature suprême du pays, la star du football mondial, Georges Weah, au terme d'une élection serrée. Mais les promesses de campagne tardent à se concrétiser, car le gouvernement peine à contenir l'inflation et à stabiliser une économie profondément fragilisée par 15 années de guerre civile, l'épidémie d'Ebola et la chute du cours des matières premières.

President George Weah.

Suivez AllAfrica

  • Suivez AllAfrica sur Facebook
  • Suivez AllAfrica sur Twitter
  • Suivez AllAfrica sur Google Actualités
  • Suivez AllAfrica sur Linkedin
  • Inscrivez-vous gratuitement à notre bulletin d'information
  • Fils RSS d'AllAfrica

A La Une: Gouvernance

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.