La Céni de la RDC rejette les accusations de corruption de Washington

Réagissant aux sanctions du Département d'Etat des Etats-Unis infligées à certains officiels congolais, du reste accusés de corruption, la CENI, dans son communiqué de presse rendu public le samedi 23 février 2019, rejette toutes les allégations de corruption et/ou des violations de Droits de l'Homme, d'abus ou d'atteinte à la démocratie portées sur ses membres.

 

La Céni rejette les accusations de corruption de Washington

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.