Putsch manqué au Burkina - La cour diffuse les conversations téléphoniques

Apres l'audition des témoins, l'heure est à la présentation des pièces à conviction contre les accusés dans le procès du coup d'Etat manqué de septembre 2015. Le procureur militaire a procédé à la diffusion des premiers enregistrements des conversations téléphoniques entre les principaux accusés et d'autres personnes.

 

Echanges téléphoniques entre le général Djibrill Bassolet et des personnes, accusées ou pas, comme Guillaume Soro, Adama Ouédraogo dit Damiss et Fatoumata Thérèse Diawara.

Focus Sur