Des adolescentes enceintes et des jeunes mères privées d'éducation

Des dizaines de milliers de filles enceintes et de mères adolescentes se voient privées de leur droit à l'éducation en Afrique, malgré les progrès réalisés dans certains pays, a déclaré Human Rights Watch aujourd'hui, à l'occasion de la Journée de l'enfant africain organisée par l'Union africaine. Le thème de 2019 concerne les droits des enfants dans le cadre de l'action humanitaire en Afrique.

Quatre adolescentes congolaises ayant survécu à une attaque menée en décembre 2016 contre leur école dans le territoire de Kazumba, dans la province du Kasaï-Occidental en RD Congo. Cette photo a été prise presque deux ans plus tard, en octobre 2018.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Suivez AllAfrica

  • Devenez un fan sur Facebook
  • Suivez AllAfrica sur Twitter
  • Suivez AllAfrica sur Newsstand
  • Suivez AllAfrica sur Linkedin
  • Inscrivez-vous gratuitement à notre bulletin d'information
  • Fils RSS d'AllAfrica

A La Une: Santé et Médecine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.