L'ex-président comorien détenu chez lui sans jugement depuis deux ans

En 2018, Ahmad Abdallah Sambi a été inculpé de « corruption, détournement de deniers publics, complicité de faux et usage de faux » dans une affaire de vente de passeports à des apatrides. Il n'a jamais été jugé. Depuis deux ans, son état de santé s'est dégradé et sa famille s'inquiète de son incarcération prolongée.

Discours de Ahmed Abdallah Mohamed Sambi à la 64e Assemblée générale de l'ONU

Focus Sur

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.