Le coronavirus infecte plus de jeunes adultes en Afrique - OMS

Même si les personnes âgées ou les malades souffrant d'autres pathologies sont les plus à risque de décéder de complications liées au nouveau coronavirus, les jeunes adultes en bonne santé peuvent aussi souffrir de formes sévères de la maladie. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), ils ne sont pas à l'abri, notamment sur le continent africain.

Dans la ville de Bol, au Tchad, de jeunes femmes quittent l'école à la fin de leurs cours.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.