L'affaire des oryx qui éclabousse le ministre de l'Environnement au Sénégal

L'affaire des six oryx algazelles suscite toujours et encore la polémique. Cette espèce protégée avait disparu du Sénégal, avant d'être réintroduite à partir d'Israël en 1999. Mais deux d'entre eux sont morts lors de leur transfert entre une réserve publique et une ferme privée qui appartiendrait au ministre de l'Environnement, Adbou Karim Sall. Plusieurs activistes demandent alors la démission de l'homme politique.

Un Gemsbok ou oryx du sud près de Wolfsnes, ouest du parc national d'Etosha, Namibie

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.