Les autorités durcissent le ton face aux débordements au Nigeria

Après des débordements violents en marge des manifestations contre les brutalités policières et pour la bonne gouvernance, qui ont lieu depuis plus de dix jours, les autorités nigérianes ont notamment décrété un couvre-feu à Lagos, mégalopole de 20 millions d'habitants.

 

Les manifestants de #endSARS à Lagos juste avant que la police "ouvre des rondes en direct", selon le commentateur nigérian des médias sociaux Bamikole Omishore, qui a publié la vidéo sur Twitter.

Focus Sur

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.