Après avoir pris Mekele, le gouvernement d'Abiy traque les leaders du TPLF

L'État fédéral éthiopien affirme avoir remporté la victoire contre le pouvoir dissident du Tigré. Lundi 30 novembre, le gouvernement a défendu son action et le bilan des opérations militaires, après plus de trois semaines de conflit. Mais les chefs du TPLF affirment que la lutte n'est pas terminée. Addis-Abeba continue d'ailleurs de rechercher les leaders du parti tigréen.

Abiy Ahmed, Premier ministre éthiopien.

Suivez AllAfrica

A La Une: Conflit, Paix et Sécurité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.