Le Niger échappe à un nouveau coup d'Etat

Le président fraichement élu du Niger, Mohamed Bazoum l'a échappé belle. Alors qu'il doit être investi le 2 avril 2021, après sa victoire au deuxième tour âprement discuté, il vient d'échapper à un coup d'État  survenu dans la nuit de ce mardi 30 au mercredi 31 mars.

Les membres de l'unité de génie des Forces Armées Nigériennes (Forces armées nigériennes) pratiquent les procédures des véhicules lors d'un cours de sensibilisation aux engins explosifs improvisés à Niamey, Niger, le 11 octobre 2019.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X