COVID-19 - Un nouvel engagement pour l'équité en matière de vaccins

Mettre fin à la pandémie de Covid-19 est un problème résoluble - mais il nécessite une action mondiale - maintenant ! Tel est le message urgent des dirigeants de quatre organisations multinationales : le Fonds monétaire international, l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le Groupe de la Banque mondiale et l'Organisation mondiale du commerce. Ces quatre dirigeants sont les auteurs de la chronique ci-dessous, alors que sept puissances industrielles, connues sous le nom de G7 - Canada, France, Allemagne, Italie, Japon, Royaume-Uni et États-Unis - se préparent à se réunir au Royaume-Uni la semaine prochaine.


Le message est celui que l'OMS et les experts en maladies infectieuses du monde entier répètent inlassablement depuis que l'espoir des vaccins est devenu réalité. Ce résultat record est le fruit d'un financement public massif accordé aux concepteurs de vaccins du secteur privé, aux gouvernements et aux institutions universitaires - et rendu possible par des personnes ordinaires dans des pays comme l'Afrique du Sud, qui ont reçu des vaccins dans le cadre d'essais visant à démontrer leur innocuité et leur efficacité. Mais seule une fraction de un pour cent des doses de vaccins a été distribuée aux pays à faible revenu.

Les auteurs de la tribune soulignent que fournir à chaque pays des fournitures adéquates pour le dépistage, la traçabilité et le traitement du Covid-19 - ainsi que des doses de vaccin suffisantes - n'est pas seulement la bonne chose à faire, c'est aussi dans l'intérêt de chaque pays. La prolifération alarmante de variantes plus transmissibles ne peut être arrêtée sans une "équité vaccinale", et les dirigeants mondiaux affirment que le coût d'une maîtrise rapide de la pandémie est éclipsé par les coûts énormes - et les conséquences imprévisibles - de l'inaction.

 

Kristalina Georgieva (FMI), Tedros Adhanom Ghebreyesus (OMS), David Malpass (Banque Mondiale) et Ngozi Okonjo-Iweala (OMC)

Focus Sur

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X