Éligibilité à la présidence - Polémique autour d'un projet de loi au Gabon

Au Gabon, un projet de loi durcissant les critères d'éligibilité à la présidence de la République adopté lundi dernier par le gouvernement suscite les débats. Selon ce projet, pour être candidat à une élection présidentielle, il faut résider dans le pays durant au moins six mois chaque année durant les deux années qui précèdent le scrutin. Même les diplomates sont concernés. Pour être applicable, le projet doit d'abord être adopté par le Parlement. L'opposition soupçonne un coup tordu à deux ans de la prochaine élection présidentielle.

 

Assemblée Nationale Gabonaise

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X