La CPI se penche sur le cas de l'ex-Seleka Mahamat Saïd Abdel Kani en RCA

Il pourrait être le premier Seleka à être jugé par la CPI. C'est ce que doit en tout cas décider la Cour à La Haye au cours de l'audience de confirmation des charges qui a débuté ce mardi. Quatorze chefs d'accusations pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité. Des crimes que Mahamat Saïd Abdel Kani aurait commis à Bangui alors qu'il était à la tête de plusieurs organismes de sécurité importants (OCRB puis CEDAD) entre avril et novembre 2013.

 

Building de la CPI

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X