La force Barkhane a totalement quitté Kidal au Mali

L'armée française affirme que le dernier "convoi logistique" de Barkhane a quitté Kidal. Les villes de Tombouctou et Tessalit sont aussi concernées. L'annonce du départ des soldats français de ces villes du nord du Mali avait été faite par le président français, Emmanuel Macron, en juillet dernier afin d'adapter le dispositif militaire dans le Sahel.

Une patrouille mixte de la force française Barkhane et des Fama, l'armée malienne, dans les rues de Ménaka (photo d'illustration).

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X