48 morts au Darfour dans des affrontements tribaux

Au Soudan, au moins 48 personnes ont été tuées " par balle " dans la région de Krink, rapporte ce lundi 6 décembre un syndicat de médecins. Le gouverneur Khamis Abdallah de la province du Darfour-Ouest rapporte de son côté que " les violences ont débuté par une dispute et elles ont gagné en puissance, tuant six personnes samedi, puis dimanche.

Madinat Bashir, 30 ans, a peur de la guerre car son village a été détruit et plus personne n'y habite.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X