Sept nouveaux manifestants anti-putsch tués au Soudan

La répression se poursuit au Soudan, les forces de sécurité ayant tué sept manifestants anti-putsch lors d'un rassemblement de masse contre le coup d'État militaire, a annoncé mardi le Bureau du Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme (HCDH).

Un manifestant brandit le drapeau soudanais, à Khartoum, la capitale du Soudan.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X