Céréales ukrainiennes - Les espoirs africains douchés après le bombardement

Après le bombardement russe du port d'Odessa samedi, l'accord conclu la veille entre l'Ukraine et la Russie, et prévoyant des couloirs sécurisés pour exporter par la mer Noire 20 à 25 millions de tonnes de céréales ukrainiennes, est fragilisé, sinon caduc. De quoi doucher les espoirs des pays africains de voir se calmer les prix de leurs importations alimentaires et de leurs engrais.

Des sacs de blé importés.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.