Quatre candidats pour le fauteuil de président au Kenya

Commençons par William Ruto. A 55 ans, il est le vice-président du Kenya en dépit de sa réputation sulfureuse, des accusations de corruption et un procès en 2013 devant la CPI pour crimes contre l'humanité. Comme le président Uhuru Kenyatta, William Ruto était accusé d'être responsable des violences post-électorales commises lors du scrutin de 2007.

Le président Uhuru Kenyatta embrasse le chef de l'opposition Raila Odinga alors que son vice-président William Ruto (à droite) et le chef de l'essuie-glace Kalonzo Musyoka les acclament lors de la réunion du petit-déjeuner de prière national au Safari Park Hotel le 31 mai 2018.

Focus Sur

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X