L'ONU appelle à la libération de l'opposante béninoise Reckya Madougou

Reckya Madougou est incarcérée depuis son arrestation en mars 2021, à quelques semaines de l'élection présidentielle à laquelle elle voulait se présenter sous les couleurs du parti Les Démocrates, avant d'être recalée. En décembre dernier, l'opposante a été condamnée à 20 ans de prison par la Cour de répression des infractions économiques (Criet), pour complicité d'actes terroristes. Les experts de l'ONU appellent les autorités béninoises à relâcher et à indemniser l'opposante.

Reckya MADOUGOU, Ancienne Garde des Sceaux, Ministre de la Justice. Expert international en développement.

Suivez AllAfrica

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.