Un mois après leur arrestation des évêques restent introuvables en Erythrée

L'inquiétude grandit plus d'un mois après l'arrestation d'un évêque et de deux prêtres catholiques à leur retour dans leur pays, l'Érythrée. Le mois dernier, les trois prélats avaient été interceptés par la police à leur retour d'un voyage à l'étranger. Ils sont les dernières victimes d'une campagne de répression contre l'Église catholique dans ce pays très fermé de la Corne de l'Afrique.

En regardant vers le nord à travers Asmara, Erythrée, depuis la tour de la cathédrale catholique. Le dôme de l'église Kidane Mihret s'élève au-delà de la zone du marché.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.