Kinshasa porte plainte devant la CPI contre le M23

Le gouvernement de la République démocratique du Congo a déposé plainte, mardi 23 mai à la Cour pénale internationale (CPI), à La Haye aux Pays-Bas, contre la coalition armée rwandaise-M23 pour les crimes commis dans l'est du pays. Cette demande vise à poursuivre et à punir les responsables des violations graves du droit international humanitaire et des lois sur les droits de l'homme, perpétrées entre 2022 et 2023 sur le sol congolais, selon les autorités.

La ministre de la Justice, Rose Mutombo Kiese déposant, le 23 mai 2023 à la Haye, une plainte contre les RDF/M23 pour des exactions commises en RDC, auprès du procureur adjoint de la Cour pénale internationale, Mame Mandiaye Niang. Photo ministère de la Justice

Suivez AllAfrica

AllAfrica publie environ 400 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.