La Croix rouge est débordée par le nombre de déplacés en RDC

Le CICR doit suspendre son assistance à des dizaines de milliers de personnes dans le Nord-Kivu. L'Église et des organisations locales tentent de prêter main forte.

Dans la province du Nord Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo, des milliers des déplacés internes, qui s'étaient installés à Kanyabayonga, fuyant l'avancée des rebelles du M23 dans le Rutsuru, ont dû reprendre le chemin de l'exode, vers les cités de Kaina, Kirumba et Luofu.

"A chaque nouveau déplacement, les populations sont rendues encore plus vulnérables", alerte dans le communiqué la cheffe de la sous-délégation du CICR à Goma

Suivez AllAfrica

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.