L'ONU dénonce les «horreurs inimaginables» subies par les migrants en Libye

Au retour d'une mission d'observateurs du Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme en Libye, son dirigeant Zeïd Ra'ad al-Hussein a publié un communiqué d'une rare violence ce mardi 14 novembre contre l'Union européenne. Il réagissait à une réunion des ministres de l'Intérieur européens et africains, lundi, au cours de laquelle ils ont réitéré leur engagement à améliorer les conditions des migrants en Libye.



En Libye, des dizaines de migrants dorment côte à côte à l’étroit dans une cellule du centre de détention Tariq al-Sikka à Tripoli.

Focus Sur