Recrudescence des attaques terroristes au Nigeria

Alors que l'on croyait le monstre touché mortellement au flanc, la secte islamique Boko Haram dont les incursions dans le Bassin du lac Tchad ont provoqué la mort de plus de 20 000 personnes et contraint à l'exil plus de 2,6 millions d'autres, reprend du poil de la bête.

 

 



Le seul véhicule blindé de Boko Haram abandonné non détruit par l'armée nigériane.