4 Mars 2019
Content from our Premium Partner

African Development Bank (Abidjan)

Don NEPAD-IPPF de 2 millions de dollars par la Banque africaine de développement pour la préparation et la structuration du projet d'aménagement d'un port en eau profonde

« Cet important financement traduit le dynamisme de notre coopération avec la Banque, notre partenaire de choix, » Ministre de la Planification, des Finances et de l'Économie Bleue de São Tomé & Príncipe, Osvaldo Vaz

« Cette infrastructure de pointe contribuera à amoindrir l'isolement de Sao Tomé & Principe, et à accélérer son intégration », Vice-président, chargé du Secteur privé, de l'infrastructure et de l'industrialisation de la Banque, Pierre Guislain

Le gouvernement de São Tomé & Príncipe et la Banque africaine de développement ont procédé, le vendredi 1er mars 2019 à Abidjan, à la signature d'un accord de don de 2 millions de dollars USD, pour cofinancer les dépenses liées aux activités préparatoires du projet d'aménagement d'un port en eau profonde à Fernão Dias dans le nord du pays.

Ce financement a été mobilisé par la Banque, dans le cadre des ressources de la Facilité pour la Préparation des Projets d'Infrastructure, NEPAD-IPPF, et a pour objectif de faire de São Tomé un ‟Hub portuaire" pour booster l'économie du pays, amoindrir son isolement et accélérer son intégration avec la partie continentale de l'Afrique.

Il s'agira d'aménager le port, et ainsi, améliorer la compétitivité des produits d'exportation, grâce aux économies qui seront générées par la réduction induite des coûts des opérations portuaires. La réalisation du projet contribuera également à réduire les coûts des marchandises et produits importés à São Tomé.

Cosignant pour la Banque africaine de développement, son vice-président, chargé du secteur privé, de l'infrastructure et de l'industrialisation, Pierre Guislain a souligné l'importance de ce don. Pour lui, la réalisation de ce projet est essentielle pour le développement socioéconomique de São Tomé-et-Príncipe et pour le renforcement des échanges commerciaux entre l'Afrique centrale, l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique méridionale.

« La Banque tient à ce projet transformateur, qui va contribuer à désenclaver l'archipel de São Tomé-et-Príncipe, en réduisant son isolement puis en renforçant son intégration économique avec les pays limitrophes (Nigeria, Cameroun, Guinée Équatoriale, Gabon, Congo et Angola, » a déclaré le vice-président.

Le ministre de la Planification, des finances et de l'économie bleue de Sao-Tomé & Principe, Osvaldo Vaz, a, pour sa part, exprimé la gratitude de son gouvernement à la Banque, pour son engagement dans le pays. «La Banque africaine de développement est notre partenaire de choix. Elle a toujours été à nos côtés, et la signature du présent accord, témoigne du dynamisme de notre coopération et de son engagement à accompagner les efforts de développement du gouvernement saotoméen», a souligné le ministre.

Les activités préparatoires faisant l'objet du don, s'articulent autour d'études techniques et de structuration PPP; la gestion de projet; le renforcement des capacités. Elles concernent également les activités de marketing; l'organisation d'une Table ronde des bailleurs de fonds et l'audit du projet.

Selon le chef de division, Infrastructure & Partenariats, NEPAD-IFPP, Mike Salawou, « Le principal but de ces activités est de déterminer la meilleure option technique, économique, financière et socio-environnementale pour l'aménagement du port envisagé, et de proposer un modèle PPP pour le financement de sa réalisation physique et son exploitation. »

Depuis ses premières opérations dans le pays en 1978, la Banque a largement soutenu le développement de Sao Tomé-et-Principe. Elle compte actuellement à son actif plus de 30 opérations (15 projets, 5 études et 7 interventions multisectorielles) dans le pays, d'un montant global estimé à 156 millions de dollars. Ces opérations se répartissent comme suit : agriculture (45 %) ; interventions multisectorielles (37 %) ; secteur social (18 %).

Contact technique : Pamphile CODO, chargé des projets infrastructures, Département des infrastructures et du développement urbain, PICU

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.